Drôle de Thème !

Le sac du Judoka... drôle de thème pour un article... et pourtant ce n'est pas si bizarre que ça à bien y réfléchir !

Déjà, et pour être clair, nous n'allons pas aborder ni la forme, ni la couleur, ni la matière du sac, mais c'est bel et bien son contenu qui va nous intéresser. Par delà l'histoire du sac, cet article peut servir de  guide simple et rapide pour les pratiquants et leurs parents.

Et vous savez quoi ?! Si vous voulez un sac aux couleurs de votre Dojo préféré, et bien c'est possible et c'est ici que ça se passe : Boutique du Dojo Confluence

Tout d'abord, pourquoi avoir un sac ?

En effet on pourrait se poser la question car on voit beaucoup de jeunes arriver directement au Dojo en Judogi (le vrai nom de la tenue du Judoka). Parfois avec une veste par dessus, mais très souvent sans sac. Le Judogi est le vêtement avec lequel on se roule sur le tatami avec son partenaire. Il est très important pour soi et pour son partenaire que ce vêtement soit le plus propre possible, c'est une question d'hygiène, de bon sens et de respect. Si vous avez porté votre Judogi pour courir dehors et qu'il est recouvert de poussière ou de boue, monter sur le tatami avec cette tenue ne semble pas être la meilleure solution, ni pour vous, ni pour vos partenaires !
C'est pour ça qu'il est fortement recommandé de sortir son Judogi propre du sac et de l'enfiler dans les vestiaires, juste avant de monter sur le tatami. A propos du Judogi, pensez à le laver régulièrement (ou à le faire laver pour les plus petits)  et à l'aérer entre chaque entraînement. Il est toujours beaucoup plus agréable de travailler avec des habits propres qui ne sentent pas la "vieille chaussette" ou le moisi.

Après le Judogi, on met quoi dans le sac ?

Donc la première chose à mettre dans son sac, c'est un Judogi propre que l'on pliera convenablement et respectueusement (ce n'est pas un bleu de travail ou un torchon!) sans oublier sa ceinture (obi en Japonais). La deuxième chose importante à mettre dans son sac.. et tous les judokas le savent bien... ce sont les "zoories" (Chaussures traditionnelles pour aller du vestiaire au bord du tatami). Les zoories peuvent être remplacées par des nus-pieds, des tongs, des espadrilles, des chaussons ou même les charentaises de votre Grand-Père si vous le souhaitez... l'important c'est d'avoir une paire de chaussures pour aller jusqu'au bord du tatami sans ramasser toutes les saletés et microbes se trouvant sur le sol. Encore une fois, ces saletés se trouveraient déposées sur notre surface de jeu préférée : le tatami!

Bien sur, ces zoories devront se trouver soit dans une poche séparée de votre sac, soit dans un sac plastique (pour éviter de les mélanger avec le judogi propre).

Et si j'ai soif ?!

Troisième élément indispensable dans le sac du Judoka, la bouteille d'eau (on évitera toute autre boisson et surtout les boissons sucrées et gazeuses). On préférera la bouteille en métal ou plastique plus résistante et convenablement fermée. Le Judo demande une grande dépense d'énergie et provoque une transpiration importante qu'il faut compenser par une bonne hydratation. Je reviendrai plus tard sur l'utilisation de la bouteille d'eau dans le Dojo mais vous pouvez déjà la mettre dans le sac.

La catégorie "ça peut toujours servir" ...

Maintenant que les principaux éléments sont présents dans votre sac, étudions tout ce que l'on peut ajouter. Toutes ces informations sont le fruit d'années d'expérience et de la fréquentation de nombreux Dojos. Je vous conseille modestement de les lire attentivement et de vous en inspirer pour préparer votre sac.

Les médicaments : Le plus important si vous avez besoin de médicaments spécifiques en cas de crises (ventoline pour les asthmatiques par exemple). Il faut absolument placer ces médicaments dans son sac et facilement accessibles (poche latérale ou pochette secours).
Pensez également à prévenir votre Professeur
! Et à bien y réfléchir, j'aurai du le mettre dans la partie des 'indispensables'....

La serviette propre (et oui... propre....). C'est tellement plus agréable de pouvoir se sécher avant de se rhabiller après la douche. Et même si vous n'avez pas la possibilité de vous doucher, la serviette vous permettra de limiter les effets de la transpiration. Comme pour le Judogi, la serviette se sort du sac pour être séchée et lavée régulièrement !

Le paquet de mouchoirs, si petit, si insignifiant et parfois ... si nécessaire ! En cas de rhum ou de saignement de nez, vous serez très content(e) de pouvoir compter sur votre paquet de mouchoirs sorti du fond du sac.

Les élastiques à cheveux : pour tous ceux qui ont les cheveux longs (ce n'est pas réservé aux filles)... les élastiques à cheveux sont indispensables pendant les cours, et obligatoires en compétition. Attention, ça se casse et ça se perd vite, donc vous pouvez prévoir une réserve.

Un rouleau de papier toilette ! Et oui... si étonnant que cela puisse paraître, on trouve parfois des salles ou des gymnases dans lesquels le papier toilette est absent. Là aussi, vous serez bien heureux d'avoir un rouleau de sécurité dans votre sac. Le stress de la compétition ou des passages de grades peuvent parfois "bousculer la digestion".

Le passeport sportif : c'est le permis de conduire et la carte d'identité du Judoka. Il faut bien le ranger et ne jamais le perdre, donc quel meilleur endroit que votre sac de Judo où sont placées tous vos équipements de Judo ? Vous en aurez besoin lors des stages, des passages de grades et des compétitions... obligatoire et indispensable !

Une barre de céréales : surtout pour ceux qui font des stages ou des compétitions et pour ceux qui viennent au Dojo directement après le boulot ou l'école. En cas de petit "coup de mou", après avoir bu un peu d'eau, une petite barres de céréales permet de se refaire une petite santé. Attention, préférez les céréales et les fruits secs et évitez le chocolat. Le chocolat ne fait pas toujours bon ménage avec la chaleur et les judogis blancs.

Pour les plus Grands !

Et pour finir, voici une liste d'accessoires plutôt réservés aux plus grands :

Le Strap : L'accessoire qui fait ressembler le Judoka à une momie ! Il existe plusieurs marques, plusieurs qualités et plusieurs prix... ce sont les "espèces de scotch" avec lesquels on attache les doigts blessés ou qui servent à protéger les articulations. Ce petit bout de tissu adhésif est le grand ami de tous les judokas réguliers.

La trousse de premiers soins : La trousse personnelle dans laquelle on glisse sa pommade magique préférée contre les brûlures, les coups, les entorses.. et sa bombe de froid. Les années passant, elle se remplit petit à petit ! Pensez à vérifier les dates limites des produits de temps en temps !

Les protections : Les plus grands peuvent utiliser un protège-dents, des protège-tibias ou des bandes de soutien pour les articulations. On conserve idéalement ces accessoires dans un sac en toile glissé dans le sac du Judogi. Ne pas oublier de les aérer et des les nettoyer... sinon bonjour les odeurs !

Le coupe-ongle : bien utile lorsqu'on a oublié de couper les ongles des doigts ou des orteils ou si l'un d'eux cassent pendant les combats.

L'épingle à nourrisse : Là, certains vont penser que je déraille... et non .... l'épingle à nourrisse est la grande amie du Judoka lorsqu'il veut remettre en place le cordon du bas de judogi quand il est sorti de sa gaine. Pensez-y !

Partagez-nous sur les réseaux sociaux
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •